Restauration d’une presse lithographique

Restauration d’une presse lithographique

Afin que la pratique de la lithographie  se poursuive, il faut entretenir le matériel. Certaines presses ont subi les affres du temps, soit à cause de l’énorme quantité de travail qui leur a été demandée durant leur carrière, soit parce qu’elles ont dormi trop longtemps au fond de caves humides depuis qu’elles sont sorties des ateliers. C’est à la demande d’un particulier que j’ai eu l’occasion de restaurer une presse lithographique du début du XIXème siècle.

Au départ il y avait un mélange en vrac de pièces de trois presses différentes. La plus petite, celle que j’ai restaurée mesure 2,30 m, la plus grande mesurerait après restauration 2,85 m. En réalité il manquait pas mal de pièces pour faire une presse complète. Il a fallu faire fondre, tourner  ou couler certaines pièces afin de la remettre en état de marche.

> La presse avant restauration

 

> Après le tri des pièces

 

> Après restauration

**********

Pour que la pratique de la lithographie continue, il faut aussi s’occuper des pierres, en chercher de nouvelles et préserver les anciennes.