La Déconstruction, gravure

La déconstruction vue ici comme un jeu de cubes qui basculent. A l’image d’un monde en déséquilibre où les sociétés s’entrechoquent et les hommes se bousculent.

Une déconstruction des civilisations quand la nature est traitée de pis-aller et que l’humain n’est alors qu’un cube de trop.

La déconstruction comme avenir et espoir parce que tout autre agencement est toujours possible.

 

Trois gravures à la pointe sèche, 60x100cm, 2012